Accueil      Pour nous joindre      INSPQ      Portail Québec      English


Consultez les bulletins archivés

 


Abonnez-vous !
Restez à l'affût en recevant notre
bulletin de veille électronique.
C'est facile et GRATUIT !
RECHERCHE


 

Recherche par mots clés



THÉMATIQUES


   FIL RSS


Ajouter le portail Politiques publiques
et santé à votre lecteur RSS


SITES D'INTÉRÊTS




Le Centre de collaboration nationale sur les politiques publiques et la santé (CCNPPS) a pour but de soutenir les acteurs de santé publique à travers le Canada dans leur efforts de promotion de politiques publiques favorables à la santé.  Visitez le site




Le Groupe d’étude sur les politiques publiques et la santé (GÉPPS) a pour objet de recherche le processus de production des politiques publiques, de leur émergence à leur évaluation, analysé sous l’angle de leurs impacts sur la santé.  Visitez le site


QUOI DE NEUF DANS LE PORTAIL ? 




Le Portail politiques publiques et santé est une vitrine Internet qui facilite l'accès aux connaissances et pratiques en matière de politiques publiques favorables à la santé et au bien-être.

Quoi de neuf dans le Portail?


Ambitions set to address major causes of cardiovascular disease
Une nouvelle coalition dirigée par Public Health England (PHE) et NHS England a annoncé les premières ambitions nationales visant à améliorer le dépistage et le traitement de la fibrillation auriculaire, de l'hypertension artérielle et de l'hypercholestérolémie, principales causes des maladies cardiovasculaires. Les maladies cardiovasculaires sont la principale cause de décès prématuré et d'invalidité en Angleterre, causant un décès toutes les 4 minutes. Ces ambitions nationales s’inscrivent dans le plan à long terme visant à prévenir 150 000 crises cardiaques, accidents vasculaires cérébraux et cas de démence en une décennie.


Do Health Impact Assessments Promote Healthier Decision-Making?
Les conclusions d'une étude menée pour la Robert Wood Johnson Foundation et les Pew Charitable Trusts suggèrent que l'évaluation d’impacts sur la santé (EIS) peut être un outil influent pour renforcer l'engagement communautaire, instaurer la confiance entre les résidents et les décideurs et améliorer le processus décisionnel. L'étude suggère également que les EIS peuvent contribuer à un accès plus équitable aux ressources favorables à la santé et à la protection contre les risques environnementaux.


Local Plan Integrated Impact Assessment Scoping Report
Bexley est un quartier au sud-est de Londres. Le Conseil local entreprend actuellement un examen du plan local. L’examen aboutira à un document unique et exhaustif contenant la vision et les objectifs du Conseil pour la croissance future, les politiques de gestion et les allocations de sites pour le développement futur dans le quartier londonien de Bexley. Le présent rapport présente la première étape de l’évaluation d’impact intégrée (IIA) de l’examen du plan local.


London’s Low Emission Zone has not been shown to improve children’s respiratory health
La zone à faibles émissions couvrant une grande partie de la grande région de Londres a été introduite entre 2008 et 2012 pour améliorer la qualité de l'air. Certains indicateurs de la pollution atmosphérique ont légèrement diminué au cours de cette période, mais les indicateurs concernant la santé respiratoire des enfants et du développement pulmonaire ne se sont pas améliorés. L'étude n'a pas démontré des résultats favorables sur la santé en lien les zones à faibles émissions. Cela suggère que des interventions plus ambitieuses sur la qualité de l'air sont nécessaires pour améliorer les indicateurs de la santé des enfants.


Local authorities urged to ensure building developers address air pollution
En Angleterre, les promoteurs et développeurs immobiliers devront montrer aux autorités de planification qu’ils cherchent activement à protéger les populations locales des effets de la pollution atmosphérique lors de la planification de grands projets de construction. Cela comprend l’évaluation de la conception des bâtiments et de la manière dont les bâtiments et autres obstacles physiques affecteront la répartition de la pollution atmosphérique. La nouvelle norme de qualité suggère également que les écoles et les foyers de soins ne devraient pas être situés dans des zones où les niveaux de pollution peuvent être élevés pour réduire l'impact sur les groupes vulnérables.







BLOGUE POLITIQUES PUBLIQUES ET SANTÉ




INSPQ_Pol_pub SUR TWITTER